La "garde alternée" comme elle est nommée par les justiciables (en réalité on parle de résidence en alternance) est un mode de résidence sur lequel beaucoup de parents séparés ou en cours de procédure de divorce s'interrogent. Quelques réponses aux questions le plus souvent posées.

Est-ce que le juge peut ordonner la résidence alternée alors que les parents ne sont pas d'accord: l'un souhaite la résidence habituelle et l'autre la résidence alternée ?

L'article 373-2-9 du Code civil dispose: "A la demande de l'un des parents ou en cas de désaccord entre eux sur le mode de résidence de l'enfant, le juge peut ordonner à titre provisoire une résidence en alternance dont il détermine la durée. Au terme de celle-ci, le juge statue définitivement sur la résidence de l'enfant en alternance au domicile de chacun des parents ou au domicile de l'un d'eux."

Cette disposition signifie que le juge peut ordonner cette résidence en alternance lorsque l'un des parent le demande et sans l'accord de l'autre.

En pratique cela posera inévitablement des difficultés, il existera une absence de communication entre les parents qui pénalisera l'enfant.

Aussi, majoritairement, les juges aux affaires familiales considèrent que la bonne entente est l'une des conditions préalables d'une telle résidence.

Lorsque les parents décident d'une résidence alternée, est-ce que chaque parent doit passer le même temps avec l'enfant ?

Non, l'alternance n'implique pas que le temps passé auprès de son père et de sa mère soit de même durée.

Le juge aux affaires familiales est libre de décider d'une alternance qui a pour conséquence un partage inégal du temps de présence de l'enfant auprès de chacun de ses parents.

Cass.1erciv. 25 avril 2007.

Est-il vrai que si la résidence est en alternance, aucune pension alimentaire n'est due par l'un ou l'autre parent ?

C'est FAUX: la résidence en alternance ne dispense pas le parent qui a des revenus plus important que l'autre parent de régler une pension alimentaire.

Sur ce point lire:

FAQ sur la pension alimentaire

En pratique est-ce beaucoup de résidences alternées existent ?

Un rapport du Sénat n°349, 2006-2007 a fait le bilan de la pratique de la résidence en alternance.

  • en 2005, 11% des enfants ont fait l'objet d'une résidence en alternance par décision judiciaire (les parents n'étaient pas en accord sur le mode de résidence)
  • 80% des résidences en alternance ont été mises en place sur demande conjointe des deux parents (divorce par consentement mutuel ou requête conjointe de parents séparés)
  • en 2009: le ministère de la justice a précisé dans une réponse ministérielle que 16,9% des enfants ont fait l'objet d'une mesure de résidence alternée (mesure prononcée par le juge, les parents n'étaient pas en accord , il y a donc une augmentation par rapport à 2005)
  • en 2009, 21,5 % des résidences en alternance ont été mises en place dans le cadre d'un divorce par consentement mutuel.

Pour divorcer en ligne à l'amiable AvecAvocat: Divorce amiable en ligne.

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique destiné à la prise de rendez-vous ou à l’établissement d’un devis pour une prestation juridique. Les destinataires de données sont les membres du GIE « Avec Avocat » Me Michèle BAUER et/ou Me Sophie GAUCHEROT. Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant à GIE Avec Avocat, 33 Cours Pasteur, 33 000 BORDEAUX. Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant.

[/vc_column][/vc_row]

Partager :
Dans cette catégorie : Divorce: n’ayez pas peur de l’avocat ! » Foire aux questions sur le divorce. » Divorce par consentement mutuel sans juge mais avec avocats, des précisions avant le décret d’application. » Le divorce amiable sans juge en huit questions pratiques. » Quand divorcer commence sur internet: article Sud Ouest. » Un nouveau divorce amiable sans juge mais avec avocats et notaire. » FAQ sur le divorce amiable. » Quel est le coût d’un divorce amiable ? » Je reçois une requête du Juge aux affaires familiales, que faire ? » Foire aux questions sur l’autorité parentale. » Divorce amiable: Comment préparer le premier rendez-vous avec votre avocat ? » Divorce pour faute: quels motifs et quel montant de dommages et intérêts ? » Divorce: Comment choisir son avocat sur internet? » Divorce: qu’est-ce que la prestation compensatoire ? » Les pièces nécessaires pour divorcer à l’amiable « AvecAvocat ». » Est-il possible de divorcer en ligne ? » L’avocat gratuit n’existe pas tout comme le divorce sans avocat. » Le juge aux affaires familiales: quel est son rôle ? » Comment divorcer à l’amiable « AvecAvocat » ? » FAQ sur la pension alimentaire. » Le changement de régime matrimonial. » La séparation de corps: qu’est ce que c’est ? » Quelques idées reçues sur le divorce et le droit de la famille. » La contestation de paternité en 4 questions. » Divorce par consentement mutuel : est-ce le divorce adapté à notre couple ? »
Article précédent Divorce: Comment choisir son avocat sur internet?
Article suivant Divorce pour faute: quels motifs et quel montant de dommages et intérêts ?

Ajouter un commentaire